Cet état vous paie 10.000$ pour venir habiter ses contrées et travailler à domicile

On espère que le nouveau projet de loi encouragera les jeunes à aller vivre au Vermont et à y commencer leur vie. La sénatrice Virginia Lyons, qui a rédigé le projet de loi, a déclaré qu’elle s’était inspirée de son gendre, qui vit actuellement dans le Vermont et travaille chez lui pour une société étrangère.

«J’espérais accomplir plusieurs choses avec ce projet de loi, a déclaré M. Lyons. L’une de ces initiatives était d’encourager les jeunes gens qui maîtrisent l’informatique à rester dans l’État et à travailler à distance. La deuxième chose que ce projet de loi pourrait aider à accomplir est d’attirer les gens dans l’État.

Le gouverneur Scott a fait écho à la nécessité pour les gens de venir dans l’État.

«Nous avons environ 16 000 travailleurs de moins qu’en 2009. C’est pourquoi le développement de notre main-d’œuvre est l’une des principales priorités de mon administration», a déclaré Scott dans un communiqué. «Nous devons sortir des sentiers battus pour aider davantage de citoyens du Vermont à intégrer le marché du travail et à attirer davantage de familles de travailleurs et de jeunes professionnels dans le Vermont. »

Pour être éligible au programme de subvention pour travailleurs distants du Vermont, vous devez être employé à temps plein par un employeur situé en dehors de l’État, ce qui vous permettra de travailler à domicile ou dans un bureau distant. Vous devrez également devenir résident à temps plein du Vermont à partir de 2019. La législation actuelle paiera jusqu’à 100 personnes en 2019 pour déménager dans le Vermont. Après cette étape initiale, 20 personnes par an seront éligibles pour des subventions.

C’est assez fou de penser qu’un État aussi beau que le Vermont doit payer des gens pour déménager là-bas, mais je suppose qu’ils le font juste pour empêcher leur assiette fiscale de se réduire.

Articles similaires

loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *