L’utilisation des plantes dans le cadre de la santé de l’être humain

Les plantes sont utilisées depuis des siècles pour tenter de guérir les maux dont souffre l’homme. Les herboristes cultivent et conservent cette science afin d’en faire profiter tout le monde.

La médecine conventionnelle se fait à coup de produits chimiques, de plantes et autres interventions nécessaires. Avant que la médecine conventionnelle existe, il y avait la médecine naturelle, à base de plantes. Les produits chimiques n’étant pas de mises du fait de leur découverte tardive, seules les plantes étaient utilisées.
bien-être par les plantes

Les plantes peuvent avoir un pouvoir guérisseur, mais peuvent également avoir un pouvoir destructeur. Celui qui les connait toutes et qui connait leurs effets en fonction du dosage utilisé et en fonction du mélange effectué, celui-là est roi. Il peut tout faire, sauver des vies et en détruire. Les herboristes ont cette connaissance des plantes. Bien évidemment, il ne faut pas croire qu’ils vont faire une mauvaise utilisation de ces connaissances, on n’est plus au temps des sorcières et autres folies. Maintenant, les herboristes ont une éthique et ont pour but de maintenir et ou d’améliorer de façon significative le bien-être des personnes à l’aide de leurs connaissances.
Les herboristes

Grâce à ses connaissances, un herboriste peut créer des potions qui permettent d’améliorer le transit intestinal, d’améliorer le sommeil, ou de booster la mémoire tout en gérant le stress. Si on est de nature angoissée, certains produits préparés de façon minutieuse avec les plantes nécessaires permettent de mieux gérer sa vie. Les moments d’angoisse sont apaisés, voire disparaissent. Le métier d’herboriste se fait de plus en plus rare en France du fait de la suppression par Pétain en 1941 du diplôme y donnant accès.
Le travail des herboristes

Avec ses connaissances pointues des plantes, un herboriste créée des médicaments afin que l’on puisse se soigner par les plantes. Pour cela, il utilise des extraits de plantes auquel il peut, s’il le souhaite et selon le but qu’il veut atteindre, rajouter des vitamines ou encore des oligo-éléments. Ces gélules ou produits créés vont ainsi pouvoir remplir pleinement leurs objectifs. Voici une liste non-exhaustive de ce que les plantes peuvent faire une fois retravaillées :

– Amélioration de la circulation sanguine ;
– Diminution du stress, du surmenage, de l’anxiété ;
– Amélioration du sommeil ;
– Amélioration du transit intestinal ;
– Amélioration de l’équilibre féminin ou masculin ;
– Lutte contre le tabagisme ;
– Lutte contre les maux de l’hiver ;
– Amélioration des défenses naturelles ;

Pour résumer, le savoir des herboristes est précieux. Il est par ailleurs dommage que le diplôme donnant accès à cette formation ait été supprimé. En effet, cela pourrait entraîner une perte des connaissances liées aux plantes et à leurs bienfaits. Peut-être que tout ceci n’est qu’une histoire d’argent ? Peut-être qu’on préfère favoriser les grands industriels (pharmaceutiques ou non) qui rapportent plus d’argent que les herboristes traditionnels ? Bien évidemment, tout cela n’est que conjectures et spéculations afin de laisser libre court à l’imagination. Le débat est ouvert.

loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *