« Quand j’ai commencé à m’aimer »: le merveilleux poème de Charlie Chaplin nous enseigne la valeur de l’amour et de la vie

Tout le monde connaît Charlie Chaplin, surtout son cinéma. Le grand acteur et scénariste est également connu pour son magnifique poème Quand j’ai commencé à m’aimer. On estime qu’il avait peut-être 70 ans lorsqu’il l’a composé. Nous aimons à penser qu’il a écrit ce poème dans ces années-là, avec une conscience différente de la vie, plus mature et donnée par l’expérience des années. Après tout, son travail porte sur ce sujet, sur la vie et tout ce qu’il porte en lui. Parce que la vie sans amour n’est rien et l’amour sans valeurs n’est qu’un sentiment stérile. Ce que Chaplin veut nous transmettre, c’est le besoin d’apprendre à s’aimer soi-même pour arriver à réfléchir et à accepter ce qui nous entoure, à apprécier les petites choses que nous avons et à vivre plus sereinement les moments que nous vivons, sans trop nous soucier de ce qui va arriver. C’est la vie et bien que nous ne puissions pas tout contrôler, nous pouvons au moins essayer de nous améliorer pour profiter au maximum du temps dont nous disposons.

Quand j’ai commencé à m’aimer
j’ai pu reconnaître que la douleur et la peine émotionnelles
ne sont que des signaux m’avertissant pour que je vis à l’encontre de ma propre vérité.
Aujourd’hui, je sais : cela s’appelle l’authenticité.

Quand j’ai commencé à m’aimer
j’ai compris combien je peux offenser quelqu’un quand j’essaye de lui imposer mes désirs
même si je savais que ce n’était pas le bon moment et que cette personne
n’était pas prête pour cela. Et même si cette personne était moi-même.
Aujourd’hui, je sais : cela s’appelle respect.

Quand j’ai commencé à m’aimer
j’ai arrêté de rêver d’une autre vie et j’ai pu voir que
tout ce qui m’entourait m’invitait à grandir
Aujourd’hui, je sais : cela s’appelle maturité.

Quand j’ai commencé à m’aimer
j’ai compris que j’étais toujours et dans toutes les opportunités qui m’étaient données au bon endroit au bon moment.
Et j’ai compris que tout ce qui se passe est juste – à partir de là, j’ai pu être calme.
Aujourd’hui je sais : cela s’appelle confiance en soi.

Quand j’ai commencé à m’aimer
je me suis échappé de tout ce qui n’était pas sain pour moi
nourriture, des gens, des choses, des situations et de tout ce qui me tire vers le bas et m’écarte de moi même.
Au début j’appelais cela de l’ « égoïsme sain »
Mais aujourd’hui, je sais : cela s’appelle amour de soi.

Quand j’ai commencé à m’aimer
j’ai arrêté de toujours vouloir avoir raison
et depuis lors je me suis moins trompé.
Aujourd’hui, je l’ai reconnu : cela s’appelle humilité.

Quand j’ai commencé à m’aimer
j’ai cessé de vivre dans le passé et de m’inquiéter de mon futur.
Maintenant je vis seulement en ce moment où tout prend place,
Ainsi je vis chaque jour et j’appelle cela apaisement.

Quand j’ai commencé à m’aimer
j’ai reconnu que ma pensée peut me rendre misérable et malade.
Quand j’ai pourtant appelé les forces de mon coeur
mon esprit a obtenu un partenaire d’importance.
Aujourd’hui j’appelle cette connexion : sagesse du coeur

Nous n’avons nul besoin de craindre d’autres discussions,
d’autres conflits et problèmes avec nous-mêmes et avec d’autres
puisque même les étoiles se télescopent parfois
et créent de nouveaux mondes.
Aujourd’hui je sais : c’est la vie.

Articles similaires

loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *